Financer son projet

Achat d'un logement neuf : comment se constituer un apport ?

Le 10 Mars 2022

Immobilier neuf

La plupart des Français rêvent de devenir propriétaires. Pour réaliser ce projet, de plus en plus de ménages optent pour le neuf. Ce choix présente en effet de nombreux avantages particulièrement pour les primo-accédants. Pour réussir facilement un achat immobilier neuf, il est recommandé de faire un apport personnel d'au moins 5 à 10% du montant total du bien. Alors, comment regrouper cette somme ? Mon marché immobilier vous donne quelques conseils pour y parvenir.

 

Mettez de l'argent de côté

 

L'épargne est un excellent moyen pour se constituer un apport pour achat immobilier ou autre projet. C'est une méthode accessible à tous et réalisable en fonction de la capacité d'épargne du ménage. Elle est encore plus facile à mettre en œuvre grâce aux virements automatiques que vous pouvez générer au début de chaque mois. Il existe de multiples produits bancaires rémunérés pour mettre de l'argent de côté chaque mois afin de se constituer un apport personnel pour un achat immobilier. Les plus adaptés pour une acquisition immobilière sont : le Compte Épargne Logement (CEL) et le Plan Épargne Logement (PEL).

Le CEL et le PEL ont la même finalité et les intérêts qu'ils génèrent sont assujettis à l'impôt sur le revenu ainsi qu'aux prélèvements sociaux. Cependant, il existe quelques différences entre eux. Avec un CEL, les fonds sont disponibles, mais le solde du compte après retrait doit être d'au moins 300 euros. Dans le cas d'un PEL, un retrait entraîne la clôture du compte, mais il peut être transformé en CEL par la suite. Le CEL est rémunéré à 0,75%, les versements sont libres et doivent atteindre 75 euros. Le solde pour ce type de compte est plafonné à 15 300 euros et le versement initial doit être de 300 euros au moins.

En ce qui concerne le PEL, le plafond est fixé à 61 200 euros avec un versement initial de 225 euros. Les dépôts sur ce type de compte doivent être réguliers et leur montant est fixé à 45 euros par mois. Les versements peuvent toutefois se faire par trimestre ou par semestre également. Le PEL est rémunéré à 1%. En cas de difficulté, vous pouvez nous confier votre projet pour bénéficier de nos conseils afin de choisir le meilleur moyen pour réussir votre acquisition dans les plus brefs délais.

 

Bénéficiez des aides de l'État

 

Les aides d'État constituent un autre moyen très important pour financer un achat de logement neuf principalement. Ces dispositifs sont également accessibles sous certaines conditions pour l'acquisition d'une ancienne construction, mais ils accordent une priorité aux primoaccessions et aux investissements dans le neuf. Il s'agit en l'occurrence du :

  • prêt à taux zéro (PTZ),
  • prêt Action Logement (PAL),
  • prêt Accession sociale (PAS)…

Par exemple, le PTZ est un crédit sans intérêt accordé par l'État par l'intermédiaire d'une banque. Il peut atteindre 40% du montant de l'acquisition immobilière. Ce prêt est destiné aux ménages à revenus modestes voulant acheter leur résidence principale pour la première fois. Le PTZ peut être remboursé avec différé pour une durée d'amortissement pouvant atteindre 25 ans. Ce prêt peut prendre la forme d'un apport personnel pour une demande de crédit immobilier. Le prix des logements pour lesquels vous pouvez avoir droit au PTZ est plafonné à 130 000 euros.

Le PAL est un crédit pouvant financer jusqu'à 30% du montant total de l'achat immobilier. Il est octroyé à un taux compris entre 0 et 1% et s'adresse aux salariés des entreprises privées qui n'interviennent pas dans le domaine agricole. Il doit s'agir d'une société commerciale ou industrielle qui compte au moins 10 employés. Le projet immobilier doit porter sur une acquisition de résidence principale, neuve ou ancienne. Le PAL peut être remboursé pendant 20 ans.

Le PAS est également destiné aux ménages ayant des revenus en dessous du seuil fixé et qui veulent acquérir ou construire leur première résidence principale. Il peut financer entièrement le projet et est accordé à un taux très avantageux. Ce prêt est octroyé par des établissements de crédit ayant passé une convention avec l'État. Sa durée de remboursement s'étend de 5 à 30 ans.

 

comment se constituer un apport

 

Profitez d'un héritage ou d'une donation

 

Il est également possible de constituer un apport personnel achat immobilier grâce à un héritage ou à une donation. Si vous héritez d'un bien immobilier par exemple, vous avez la possibilité de le vendre pour financer votre nouveau projet. Quand vous ne réussissez pas à vendre le bien avant de lancer le processus d'achat d'un logement neuf, vous pouvez contracter un prêt relais en prévision de la vente. Ce crédit peut représenter jusqu'à 70% du montant prévisionnel de la cession.

Vos ascendants peuvent également vous faire des donations pour vous aider à constituer un apport pour achat immobilier. Ce geste est perçu comme une avance sur héritage et est exonéré de droits de donation jusqu'à 100 000 euros pour les parents et à 31 865 euros pour les grands-parents. Des arrière-grands-parents peuvent faire une donation jusqu'à 5 310 euros sans payer des frais.

 

Constituez-vous un apport grâce à l'épargne salariale

 

L'épargne salariale peut se faire sous forme de participation (redistribution des bénéfices aux salariés) ou sous forme d'intéressement (une prime en fonction de la performance de la société). Il s'agit d'un système qui s'impose aux entreprises ayant plus de 50 salariés. Les autres sociétés sont par contre libres de le mettre en place ou non au sein de leur structure. Les salariés ont la possibilité de choisir le mode de mise à disposition de la somme qui leur revient. Ils peuvent la recevoir directement ou demander qu'elle soit déposée sur un plan d'épargne salariale.

Pour constituer un apport achat immobilier afin de financer un logement neuf, Mon Marché Immobilier vous recommande de choisir un plan d'épargne salariale sur une durée de 5 ans au maximum. Quand la somme est débloquée dans ce délai, elle est en effet exonérée d'impôt. Au-delà de 5 ans, les seules situations qui peuvent vous permettre d'éviter le paiement d'impôt sur l'épargne salariale sont :

  • un mariage,
  • la naissance ou l'adoption d'un 3e enfant,
  • un Pacte civil de solidarité,
  • une invalidité,
  • une rupture du contrat de travail…

 

Disposer d'un apport personnel conséquent est donc un atout considérable pour tout projet d'achat d'un logement neuf ou ancien. Vous disposez de nombreux moyens pour regrouper la somme qu'il vous faut. Il vous revient donc d'établir un plan en fonction de vos possibilités. S'il vous faut de l'aide pour faire les bons choix, vous pouvez également nous contacter.

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?