Financer son projet

Tout savoir sur le prêt relais

Le 01 Févr. 2022

Pret relais

En matière de crédit immobilier, le terme « prêt relais » est un terme qui prête bien souvent à confusion. Il s'agit pourtant d'un terme très pratique et parfois utile dans certaines situations. Ce crédit est en effet particulièrement indispensable pour un propriétaire qui souhaite financer l'achat d'un nouveau bien immobilier, avant la revente du précédent. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le prêt immobilier.

 

Prêt relais : définition

 

Il peut arriver que le propriétaire d'une résidence ou d'un logement ait envie de vendre son bien dans le but de financer l'achat d'un autre bien immobilier. Cependant, la date de vente de ce bien immobilier peut parfois être différente de celle d'achat du nouveau bien. Dans ce cas, il existe une solution simple et pratique qui permet de bénéficier du financement nécessaire pour effectuer la transaction en toute tranquillité. Le propriétaire du bien immobilier a en effet la possibilité de souscrire un crédit relais.

 

Une avance de trésorerie accordée par la banque

Plus concrètement, le prêt relais représente une avance partielle, consentie par un établissement de crédit sur une certaine période et qui correspond au montant théorique et partiel du bien immobilier mis en vente. Il est remboursé en une seule tranche et dans son intégralité, une fois le bien immobilier vendu par son propriétaire. En d'autres termes, ce crédit permet au propriétaire d'acquérir un bien « coup de cœur » sans perdre de temps.

 

Des intérêts payés par le propriétaire

Lorsque l'ancien bien immobilier n'est pas encore vendu, le propriétaire n'aura à payer que les intérêts calculés sur le montant emprunté. En ce qui concerne le taux du prêt relais, il se situe généralement entre 4 et 5% en fonction de la formule choisie et des exigences de l'établissement de prêt. De plus, le montant du prêt relais peut être complété par un emprunt immobilier classique. D'autre part, certains établissements de crédit proposent aux particuliers disposant d'un revenu modeste de décaler le remboursement des intérêts après la vente du bien immobilier.

 

Une assurance pour un prêt relais

Comme c'est le cas lors d'une demande de prêt immobilier classique, l'établissement de crédit exige généralement la souscription d'une assurance emprunteur. Ceci est également le cas lorsqu'il s'agit d'octroyer un prêt relais à un propriétaire de bien immobilier. Cette garantie permet à la banque de se protéger des risques d'insolvabilité du demandeur. De plus, la prime d'assurance s'ajoute aux intérêts du prêt relais.

 

Les avantages d'un prêt relais

Le prêt relais acquisition permet au propriétaire d'un bien immobilier de bénéficier de nombreux avantages. Ce crédit permet en effet à ce dernier de ne pas conditionner l'achat d'un bien immobilier à la vente immédiate de sa première résidence. Ce qui laisse tout le temps nécessaire au propriétaire de vendre son logement actuel à son juste prix et de profiter également d'une occasion immobilière à l'achat.

D'autre part, grâce à ce prêt, le propriétaire pourra également éviter les déménagements successifs bien souvent entraînés par ce genre de situation. Au lieu de déménager dans une location de transition après la vente de votre bien, le propriétaire peut directement passer de sa résidence actuelle à son futur logement. In fine, il s'agit d'une solution économiquement avantageuse, principalement pour les foyers les plus modestes. Il permet en effet de ne payer qu'un crédit immobilier à la fois au lieu de deux crédits immobiliers en parallèle.

 

pret relais

 

La durée et le montant du prêt relais

 

Comme c'est le cas pour le prêt immobilier classique, le prêt relais est octroyé pour une durée déterminée.

 

La durée du prêt immobilier

Destiné aux particuliers qui souhaitent acquérir un bien immobilier avant la vente du leur au meilleur prix, le prêt relais constitue une solution de crédit à court terme. D'une durée moyenne de 12 à 24 mois (renouvelable une fois), il permet aux propriétaires de ne pas passer à côté de certaines opportunités immobilières sans avoir à brader leur bien immobilier dans la précipitation.

 

Le montant du prêt relais

Les établissements de crédit n'accordent généralement qu'un prêt d'environ 50 à 70% de la valeur estimée du bien actuel. Toutefois, le montant du prêt peut aller jusqu'à 80% de la valeur estimée du bien en cas de compromis ou de promesse de vente présentée par le propriétaire du bien immobilier. En revanche, ce montant n'excède pas 80% de la valeur estimée du bien à vendre, quels que soient son état et l'évolution du marché local de l'immobilier.

En apportant un maximum de preuves de la démarche de mise en vente du bien immobilier, l'établissement de crédit peut, après analyse de la situation du bien, accorder un prêt d'un montant plus important. D'autre part, en plus de l'analyse de la situation du bien, l'expert contacté étudie également le dynamisme local du marché immobilier afin de déterminer quelle fraction de la valeur du bien immobilier à vendre sera accordée comme prêt. C'est sur cette base que le montant du prêt sera déterminé par l'établissement bancaire.

De ce fait, pour bénéficier d'un prêt relais d'un montant maximum pour son bien immobilier, il est nécessaire de faire une évaluation exacte de la valeur du bien à vendre. De plus, le propriétaire peut toujours effectuer une simulation du prêt relais pour avoir une idée du montant qui lui sera accordé par la banque.

 

Les conditions pour bénéficier d'un prêt relais

 

Pour bénéficier d'un prêt relais, le propriétaire d'un bien immobilier doit remplir plusieurs conditions. Comme c'est généralement le cas avec un prêt immobilier classique, le demandeur doit en effet constituer un dossier de prêt relais auprès d'un ou de plusieurs établissements de crédit. Ces derniers procèdent ensuite à une analyse approfondie de la situation financière du demandeur. Après un examen de son profil emprunteur, l'établissement de crédit décide si oui ou non le prêt pourra lui être accordé. Cet examen consiste à :

  • étudier les revenus du ménage du demandeur,
  • comparer ses charges les plus courantes,
  • déterminer son niveau d'endettement.

D'autre part, l'examen prend également en compte le montant que le propriétaire souhaite obtenir de la vente de son bien immobilier. Le prêt relais est accordé au demandeur lorsque le taux d'endettement est compatible avec les exigences de l'établissement bancaire. De façon générale, le prêt relais est souvent accordé lorsque les charges du demandeur ne dépassent pas 33% de ses ressources. Toutefois, ce niveau d'exigence peut varier en fonction des établissements bancaires.

 

Le prêt relais est une solution très utile pour les propriétaires qui sont à la recherche d'un nouveau logement. Pour ce type de demande, il est donc important pour ce dernier d'avoir un profil emprunteur « sain » afin de gagner la confiance des banques et d'augmenter ainsi ses chances de bénéficier de ce prêt.

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?